Économie locale : la liste JAJI s’engage à diversifier les activités économiques et lutter contre la vie chère

La liste JAJI présente son programme pour l’économie et le petit commerce suite à la réunion publique organisée le 12 décembre

La réunion publique sur l’économie et le petit commerce de la liste JAJI a réuni plus une trentaine de Joinvillais pour  leur présenter le travail réalisé par l’appel à projets citoyens (APC) « Une économie de proximité diversifiée » et les résultats de l’enquête du « Tour de Joinville des commerçants ».

Maxence Georgeaud et Emmanuel Lefebvre ont notamment exposé le plan d’actions qui sera appliqué lors du mandat.

Cinq axes ont notamment été définis (cf. détail des mesures annoncées ci-dessous) :

-       Attirer et maintenir le petit commerce sur l’avenue Gallieni

-       Lutter contre la vie chère en diversifiant l’offre commerciale

-       Faire connaître les activités économiques Joinvillaises

-       Bâtir une cohésion commerciale et un partenariat gagnant-gagnant avec la Mairie

-       Attirer des entreprises de services et d’innovation pour financer nos projets associatifs et favoriser l’emploi des Joinvillais

Tony Renucci a conclu en regrettant la vie chère à Joinville-le-Pont, « avant tout imputable aux choix immobiliers faits ces dernières années, qui ont abouti à des locaux commerciaux proposés à prix d’or ou qui restent vides pendant des années », et a appelé à « recréer une relation de confiance entre tous les Joinvillais, habitants, commerçants ou professionnels, pour que chacun se sente impliqué dans l’activité économique de notre ville ».

 

Détail des mesures annoncées

 

1. Attirer et maintenir le petit commerce sur l’avenue Gallieni

Intégrer la dimension économique et commerciale dans le cahier des charges de la requalification de l’avenue Gallieni : 

- Apaisement de la circulation (zone 30, voies de circulation douce dédiées)

-  Création d’espaces de loisir ou de repos

- Réflexion sur l’aménagement du marché pour le rendre plus agréable, et notamment sur l’éventualité de le couvrir

- Mise en place du stationnement résidentiel pour les Joinvillais, incluant un macaron professionnel

- Optimisation des places de parking aux abords des commerces (passage au stationnement résidentiel, solution de smart parking/parking intelligent, redéfinition des places…)

- Accessibilité des personnes à mobilité réduire (PMR)

2. Lutter contre la vie chère en diversifiant l’offre commerciale

Lancer une étude et une concertation avec les Joinvillais sur l’état de l’attractivité commerciale à Joinville-le-Pont

Favoriser la diversité commerciale pour toute nouvelle implantation : 

- recours au droit de préemption des fonds de commerce (loi Ollier du 2 août 2005) pour faciliter l’arrivée d’activités ciblées pendant 3 ans (cession de  fonds artisanaux, de fonds de commerce ou de baux commerciaux dans un périmètre de sauvegarde délibéré par le conseil municipal, délégable au Territoire via une SEM)

- veiller au respect de la maîtrise de l’augmentation des loyers commerciaux (plafonnement à +10% avec la loi ACTPE 2014)

- envisager une aide publique à l’implantation les 1ères années via le Territoire

Maintenir l’artisanat dans l’offre commerciale Joinvillaise :

- veiller à l’application du droit de préférence au profit du locataire titulaire du bail commercial (loi ACTPE 2014)

Utilisation des terrains préemptés par la Mairie pour favoriser l’installation d’une supérette ou d’un restaurant local bio, ainsi que des structures d’économie sociale et solidaire

3. Faire connaître les activités économiques Joinvillaises

Créer un répertoire dédié aux activités économiques  Joinvillaises, disponible sur le site internet de la Ville et l’ensemble de ses canaux de communication (application mobile …)

4. Bâtir une cohésion commerciale et un partenariat gagnant-gagnant avec la Mairie

Créer un poste de manager de ville en lien avec Paris Est Marne et Bois (accompagnement, implication et fédération des commerçants)

Relancer une association représentative des commerçants à part entière

Créer une délégation dédiée parmi les élus pour gérer les liens avec cette association et le petit commerce de la ville :

- renforcement du service économique de la Mairie

- rencontres et concertations régulières (organisation d’événements annuels, relance de la carte de fidélité à tarif préférentiel pour les Joinvillais, réflexion sur la monnaie locale)

- réunions de sensibilisation sur la pollution lumineuse des enseignes

- mise en place d’une stratégie 0 déchet (label zéro déchet, consignes dans les supermarchés, utilisation des contenants réutilisables des clients)

5. Attirer des entreprises de services et d’innovation pour financer nos projets associatifs et favoriser l’emploi des Joinvillais

Mettre en place une aide à l’implantation de nouvelles activités économiques via Paris Est Marne et Bois (négociation de bail dérogatoire pour un loyer progressif, accompagnement aux démarches d’installation, mise en place de réseaux d’entreprises, subvention d’investissement etc.) ex. : activités cinématographiques

Conserver l’école du Centre comme tiers lieu, avec une part d’activités économiques (tutorat, co-working, conciergerie, ateliers partagés, etc.)

Mise en place d’un fonds de dotation pour contribuer aux projets sportifs, culturels et économiques

Création d’un espace/plateforme de rencontre entre les demandeurs d’emplois, jeunes en recherche de stage et les entreprises