Pacte pour la TRANSITION : c'est signé !

JAJI s'engage pour l'avenir de Joinville-le-Pont

L’écologie et le vivre ensemble étant au cœur de notre projet, vendredi 28 février 2020, jAji a co-signé le pacte pour la transition avec l’association Joinville les Prés.

Ce pacte est un ensemble de mesures concrètes pour construire une ville plus écologique et plus juste.

JAji, seule liste candidate à avoir signé le pacte, s’engage sur 21 mesures :

- Financer les projets de la commune prioritairement par des prêts issus de sources de financements éthiques.

- Donner la priorité au logiciel libre dans le service public pour une informatique au service de l'intérêt général.

- Appuyer la structuration de filières paysannes, bio et locales, rémunératrices pour les agriculteurs et agricultrices.

- Préserver et mobiliser le foncier agricole et accompagner l'installation de nouveaux agriculteurs et agricultrices dans une logique paysanne.

- Proposer une alimentation biologique, moins carnée, locale et équitable dans la restauration collective.

- Préserver et développer les trames vertes (couvert végétal), bleues (cycles de l'eau), brunes (sol) et noires (éclairage) pour redonner sa place au vivant sur le territoire.

- Protéger la ressource en eau, en assurer une meilleure qualité et un accès garanti à toutes et tous, en la considérant comme un bien commun.

- Soutenir les rénovations à haute efficacité énergétique en accompagnant en particulier les ménages en situation de précarité énergétique.

- Contribuer à la fin des projets et infrastructures qui augmentent les émissions de gaz à effet de serre et font reculer la biodiversité.

- Donner la priorité aux mobilités actives (marche, vélo) dans l’espace public.

- Limiter la place des véhicules les plus polluants et des voitures individuelles en ville.

- Mettre en place une tarification incitative à la réduction et au tri des déchets pour tous les acteurs de la commune.

- Développer les habitats participatifs et des écolieux accessibles à toutes et à tous en favorisant l'émergence de nouveaux projets, en sensibilisant à l'habitat participatif, et en soutenant les projets actuels.

- Assurer l'accueil, l’accompagnement et la réinsertion des personnes en difficulté.

- Assurer un accès et un aménagement de l'espace public non discriminant, assurant l’usage de tous et toutes, y compris des personnes les plus vulnérables.

- Garantir l’accès à un logement abordable et décent pour toutes et tous.

- Créer des dispositifs publics de premier accueil, à dimension humaine et en lien avec les acteurs associatifs, où pourraient se rendre librement les personnes étrangères à leur arrivée sur le territoire, quel que soit leur statut.

- Mettre en place et renforcer les dispositifs de participation, d'initiative citoyenne, de co-construction de la commune et de ses groupements.

- Co-construire avec tous les acteurs concernés une politique associative locale volontariste (pour soutenir le dynamisme et la vitalité économique des initiatives associatives et citoyennes du territoire, garantir leur accessibilité à la plus grande partie de la population, reconnaître et protéger leur rôle critique et délibératif).

- Mettre à disposition des initiatives associatives et citoyennes du territoire, les espaces et ressources pour favoriser leur collaboration, le lien social et le développement de tiers-lieux (espaces d'expérimentation, de partage, de co-gouvernance, etc.) largement ouverts à l’ensemble des habitants.

- Adhérer aux monnaies locales complémentaires et citoyennes et les mettre en place dans les services publics de la commune et de ses groupements, dans les budgets participatifs et dans le soutien aux associations.

 

Pour en savoir plus sur le pacte de transition : https://www.pacte-transition.org/