L’éthique en politique : notre vision et nos engagements

ANTICOR est une association fondée en juin 2002 par Éric Halphen et Séverine Tessier pour lutter contre la corruption et rétablir l’éthique en politique.

Qu’est-ce qu’anticor ?

ANTICOR est une association fondée en juin 2002 par Éric Halphen et Séverine Tessier pour lutter contre la corruption et rétablir l’éthique en politique. Son ambition est de réhabiliter le rapport de confiance qui doit exister entre les citoyens et leurs représentants, politiques et administratifs. https://www.anticor.org/

Notre vision

Au‐delà des principes déontologiques contenus dans la charte de l’élu local et des obligations faites aux collectivités pour plus de transparence et d’éthique, Anticor propose d’aller plus loin par la mise en œuvre de mesures concrètes qui sont intégrées au programme électoral.

En 2020, il est temps que les Joinvillais retrouvent confiance dans leurs élus et que ces derniers s’engagent devant eux à mettre en œuvre des pratiques :

de transparence dans les choix et les prises de décision,

de respect de l’opposition et des engagements des Joinvillaises et Joinvillais, individus, responsables d’association, … à œuvrer selon leurs convictions sans intervenir dans leur choix politique ni tenter de les influencer,

de bonne gestion des fonds publics,

d’encouragement des Joinvillaises et Joinvillais à participer à la vie locale par des mécanismes de démocratie participative,

… .

LES PROPOSITIONS INTEGREES AU PROGRAMME ELECTORAL DE JAJI

Parce que nous pensons que ces engagements sont la garantie du respect des règles démocratiques et du bon fonctionnement de la gestion de Joinville-le-Pont, la liste JAJI reprend pour son programme les propositions suivantes d’Anticor pour une ville plus éthique.

DES ELUS DISPONIBLES POUR LES CITOYENS

Notre maire n’effectuera pas plus de 2 mandats consécutifs et n'exercera ni mandat départemental, régional ou national.

Le montant des indemnités allouées aux conseillers municipaux seront modulés en fonction de leur participation effective aux séances plénières.

PREVENTIONS DES CONFLITS D'INTERETS

Avant chaque séance plénière, les élus s'engageront à n'avoir aucun conflit d'intérêt avec les points à l'ordre du jour et à ne pas siéger, ni prendre part aux décisions dans le cas où leur intérêt personnel est concerné par un point de l'ordre du jour.

Les élus et agents publics auront interdiction d'accepter tout cadeau ou avantage d'une entreprise.

TRANSPARENCE DE L'ACTION PUBLIQUE

Nous faciliterons pour les élus minoritaires d’exercer leur droit à la formation, à l’information et à l’expression.

Nous proposerons la co-présidence de la commission des finances à un élu minoritaire.

Les élus minoritaires seront associés aux phases de négociation prévues dans les procédures d’attribution des marchés publics et des concessions.

Les élus minoritaires seront associés à la désignation des membres non élus de la Commission consultative des services publics locaux.

Nous élargirons le droit à la protection fonctionnelle à tous les élus, même ceux n’ayant pas reçu de délégation de l’exécutif.

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

Nous nommerons un référent alerte éthique et établirons une procédure de recueil des signalements émis par les lanceurs d’alerte

Nous suspendrons de ses fonctions exécutives tout élu mis en examen pour atteinte à la probité.

Nous retirerons définitivement les fonctions exécutives à tout élu condamné pour atteinte à la probité.

CONTROLE DE L'ACTION MUNICIPALE

Nous mettrons en place une Commission de contrôle financier pour examiner les comptes détaillés des entreprises liées à la commune par une convention financière.

Nous encouragerons la formation des conseillers municipaux et rendrons public le nom des organismes formateurs.

Nous créerons une commission de suivi des contrats de la commande publique, qui examinera notamment leurs avenants et leurs contentieux.

Nous créerons une commission de surveillance des dépenses liées à la communication, aux voyages, aux réceptions, aux frais de bouche et aux invitations.

PARTICIPATION DES CITOYENS AUX PRISES DE DECISIONS LOCALES

Nous mettrons en place une Commission consultative des services publics locaux. 

Nous associerons la population aux décisions par le biais de consultations.

Nous mettrons en place les mécanismes pour favoriser les référendums d'initiative locale.

Nous créerons une commission d’éthique, notamment composée d’élus minoritaires et de citoyens, chargée de garantir aux citoyens le comportement exemplaire des élus, mais aussi la qualité, la transparence et l'impartialité du service public.

Plus globalement, nous nous engageons à mettre en œuvre de façon pérenne l’ensemble des commissions prévues par les lois (Commission Communale pour l’Accessibilité aux Personnes Handicapées, …) dont les travaux et avis seront publiés.

Au-delà, nous travaillons sur les différents mécanismes de démocratie participative tel que :

Conseil de quartier, référent de quartier, comité de quartier, jury citoyen, conseil citoyens indépendants, conseil participatif, conférences de consensus locales, budget participatif, maisons des citoyens, mise à disposition d’outils ou d’une plateforme numérique de démocratie participative.

Notre objectif est de déterminer quels mécanismes sont réalisables et viables pour notre ville et lesquels nous permettrons d’associer pleinement l’ensemble de la population à la gestion de Joinville-le-Pont.

Créons, partageons, coconstruisons et écrivons ensemble notre vision pour demain.

Insufflons une nouvelle dynamique pour notre ville, soyons audacieux ensemble car la participation ne doit pas être une simple promesse mais un enjeu majeur du renouvellement des pratiques politiques.

Retrouvez l’ensemble de nos propositions pour la mise en œuvre d’une véritable démocratie participative sur la plate-forme