Rencontre avec les habitants de la rue de l’Eglise

Un potentiel à valoriser

La liste JAJI, représentée par Emilie Klein et Tony Renucci, a rencontré en décembre des riverains de la rue de l'Eglise à Joinville-le-Pont pour un échange informel.
L'échange a notamment mis en avant deux constats.

Premier élément : un manque de lien évident avec la Marne et le bois de Vincennes

La Marne, au niveau de la rue de l'Eglise mais plus largement tout le long du quai Pierre Brossolette, est en effet coupée de Joinville par une voie rapide assez hostile. Quant au bois de Vincennes, les piétons n'y accèdent que par des chemins peu agréables ou très fréquentés par les voitures (rue Chapsal/avenue du Tremblay, passage sous le pont du RER, tunnel sous l'avenue des Canadiens à hauteur du stade).

Second élément : une rue de l'Eglise délaissée avec un potentiel à valoriser

La rue de l'Eglise occupe une position stratégique dans le centre ville de Joinville et pourrait être l'élément qui le relie à la Marne.
Cette petite rue, localisée dans une zone sous forte pression foncière, a été la cible des promoteurs. Les riverains y étaient régulièrement sollicités pour vendre leurs biens. Sous l’impulsion du maire, la récente révision du PLU a fait baisser la tension en limitant la hauteur des nouvelles constructions.
La rue de l'Eglise abrite certaines des dernières parcelles de pleine terre du centre ville et constitue un poumon vert, à côté d’une rue de Paris densifiée, qui a vu disparaître de nombreux espaces de pleine terre (comme le jardin de la maison Desprairie, ou celui de la gendarmerie). Elle est hélas, aujourd’hui, traitée comme une arrière-cour.
Ces riverains souhaitent, pour leur rue, une circulation plus apaisée, ralentie, partagée avec les piétons. Qu’elle devienne un axe vert, mieux relié à la Marne. 

Nos engagements

La liste JAJI a rappelé ses engagements à l'issue de cette réunion :
- la piétonisation temporaire de la rue de l'Eglise pour y favoriser la promenade et l'accès à la Marne, qui devra s'accompagner d'une réflexion plus globale sur le schéma de circulation de ce quartier et peut-être sur la possibilité d'organiser un couloir d'accès piéton jusqu'aux bords de Marne depuis la rue de Paris
- le permis vert Joinvillais, qui permettra aux Joinvillais de végétaliser l'espace public
- la conservation des locaux l'école maternelle du Centre dans le patrimoine communal pour les Joinvillais afin de créer un tiers lieu, espace mutualisé de rencontres et d'activités
- l'apaisement et la sécurisation de la circulation routière, en faisant de Joinville une zone 100% zone 30